régimes

Quel régime pour l’hypertension ?

Les maladies cardiovasculaires, notamment l’Accident Vasculaire Cérébrale (AVC), figurent parmi les plus grandes causes de mortalité dans le monde, y compris en France. Et il faut savoir que l’hypertension artérielle multiplie grandement les risques d’AVC.

Toutefois, il n’y a pas à s’alarmer. En effet, une alimentation équilibrée accompagnée de quelques précautions permettent de combattre l’hypertension et d’avoir une pression artérielle stable. D’ailleurs, le régime hypertension peut permettre à la fois une perte de poids, pour ceux qui le souhaitent.

Mais comment savoir qu’on est hypertendu ? Quelle alimentation choisir pour un régime hypertension ? Quelles précautions prendre ? Toutes les réponses dans cet article.

Comment savoir si on est hypertendu ?

On parle d’hypertension artérielle quand la pression ou la tension artérielle est anormalement haute alors qu’on est au repos. Il s’agit tout aussi bien de la pression systolique (valeur maximale) que de celle diastolique (valeur minimale).

Il faut savoir que la pression se mesure en centimètre de mercure (cmHg), mais on fait généralement abstraction de cette unité, pour n’indiquer que les valeurs. A titre d’exemple, si on nous indique que notre tension artérielle est de 13/8, cela veut dire que notre tension ou pression systolique est de 13 cmHg et que celle diastolique est de 8 cmHg.

Et on dit qu’une personne est hypertendue quand la valeur maximale dépasse 14 (cmHg) et/ou que celle minimale est supérieure à 9 (cmHg).

A noter : Il faut un minimum de temps de repos avant la prise de la tension artérielle, celle-ci pouvant monter après des activités physiques, notamment intenses. A part cela, il faut aussi rester calme, le simple fait de la consultation pouvant inquiéter et rendre la tension plus élevée.

Quel régime pour l’hypertension ?

Comme dans la plupart des régimes, certaines alimentations sont à privilégier dans le régime hypertension, et d’autres à réduire ou à éviter. Nous allons vous en donner les détails.

  • Les aliments à diminuer ou à éloigner

Tout d’abord, il y a le sel (NaCl) qu’on doit considérablement réduire. Plus précisément, on ne doit pas dépasser les 6g de sel par jour. C’est ainsi qu’il est recommandé de se préparer soi-même ses repas quand on est hypertendu, puisque les plats tous faits, notamment industriels, contiennent la plupart du temps « trop » de sel.

Les viandes grasses et les viandes rouges sont également à réduire, sinon à éviter, tout comme les charcuteries et les fritures.

Pour la préparation des repas, il est déconseillé d’utiliser du beurre et/ou les crèmes. Sinon, il faut faire attention aux sauces, pouvant être trop salées.

A part cela, on peut consommer de l’alcool en cas d’hypertension, mais sa consommation doit être limitée. C’est ainsi que les hommes ne doivent pas consommer plus de l’équivalent de 3 verres de vin par jour, et cela ne doit pas être supérieur à 2 pour les femmes.

  • Les aliments à privilégier

Les premiers aliments à privilégier en cas d’hypertension artérielle, ce sont les fruits et légumes. En effet, ils sont riches en potassium et notamment en fibres, des nutriments favorisant une tension artérielle correcte et stable. D’ailleurs, il faut savoir que pour une meilleure santé en général, les apports « végétaux » doivent constituer environ 75% de nos repas quotidiens. Il est donc préférable de faire des fruits et légumes les éléments principaux de notre alimentation, pour qu’ils ne soient pas limités à de « simples » accompagnements.

A part cela, pour « remplacer » les viandes grasses et rouges, les viandes maigres et blanches, comme le poisson et le poulet sont les plus recommandées. D’ailleurs, le poisson est riche en Oméga-3, un élément essentiel pour une « bonne » tension artérielle. Il faut toutefois faire attention aux « gros » poissons pouvant contenir beaucoup de métaux lourds (donc favorisant au contraire l’hypertension artérielle), tout comme il faut se méfier de la peau du poulet (qui est trop gras).

Enfin, pour les laitages, il faut opter pour ceux écrémés ou tout au moins demi-écrémés, pour limiter les « mauvaises » matières grasses.

A savoir : quand on est hypertendu, il ne s’agit pas de ne plus consommer de matières grasses, puisque notre organisme en a besoin. Il faut tout simplement bien les choisir. C’est ainsi qu’il est recommandé d’utiliser de l’huile d’olive ou de colza pour préparer les repas.

Les précautions en cas d’hypertension artérielle

Pour une meilleure efficacité du régime hypertension, quelques précautions doivent être observées.

Tout d’abord, il faut faire attention à la surcharge pondérale. Idéalement, l’IMC (Indice de Masse Corporelle) ne doit pas être en dessus de 25. Ceux qui sont en surpoids doivent donc idéalement « atteindre » ce niveau d’IMC, et les personnes obèses doivent perdre 10% de leurs poids. Dans tous les cas, les conseils d’un spécialiste sont toujours recommandés. En effet, la finalité, notamment en cas d’obésité, n’est pas d’arriver à un certain nombre de poids, il s’agit surtout de retrouver une bonne santé (l’obésité étant une maladie) et d’éviter les risques qui y sont liés.

Il faut également associer au régime hypertension des activités physiques régulières. La fréquence et l’intensité doivent être en fonction de l’état de santé de chacun, c’est pourquoi il est d’autant plus important de se référer à un spécialiste. Mais en général, il faut au moins pratiquer 30 minutes d’exercices physiques modérés pendant 3 fois par semaine.

Enfin, pour limiter les risques de maladies cardiovasculaires, il faut éviter le tabagisme dans toutes ses formes.

Post Comment